affiche

Très chère nullipare sur le point de devenir primipare (ou très chère Fyfe (prononcer fifeu, c'est elle qui le dit et ouaip Renée, j'avais raison),

Tu permets que je te tutoie ? Oui d'habitude ici, je vouvoie. Parce que j'aime bien le vouvoiement sur DQJM en particulier et dans la vie en général mais vu la proximité des aventures que nous allons vivre toi et moi, je pense qu'on peut en venir direct au tutoiement. Pas sure que les gars du Titanic se soient vouvoyés bien longtemps. Enfin, nous, l'histoire finit bien. Pas de panique.

Donc très chère nullipare sur le point de devenir primipare (ou très chère Fyfe (prononcez fifeu, j'insiste Renée)), je me suis dit qu'après 12 semaines de tamagotshi, j'allais, dans mon immense générosité naturelle et spontanée, te filer quelques trucs et astuces qui pourraient, la cas échéant, t'aider dans ta future bataille du "conserve le tamagotshi vivant ET d'humeur allègre". Tu verras très vite que le plus dur n'est pas forcément la première partie.

Alors tout d'abord, laisse moi faire taire les mauvaises langues. Nan parce qu'elles raisonnent déjà à mon oreille. OUI je peux donner des conseils au bout de 12 semaines. JUSTEMENT. Quand on est aussi proche de l'histoire, on ne la réécrit pas  aussi facilement. Parce que pour une raison qui m'échappe, quand les années ont passé, les parents font leur quart d'heure "profiiiiiite, ça passe tellement vite". Je ne reviendrai pas là dessus. Bref, bref, bref, tout ça pour te dire. Ne prends que des conseils de gens qui sont en plein dedans, les autres réécrivent l'histoire, c'est très net. Personnellement, je me tourne systématique vers Hortense ou Cazzxx quand j'ai des questions. Les vues de ma mères sur l'allaitement ou de ma collègue Huguette qu'a pas d'enfant sur les pleurs des bébés... A l'extrême rigueur,  demande conseil à des professionnels de la puériculture si tu t'entends bien avec. Sinon, laisse tomber. A ce propos profite des PMI, on ne connait pas notre chance en France (en Espagne, tu vois, y a rien de ce genre, du coup tu galères seule).

Mon second conseil. Tu vas entendre beaucoup de théories vaseuses sur le pourquoi du comment élever un enfant. Les pro et anti allaitements disputeront au pro et anti portage qui eux même suivront les pro et anti co sleeping. Fais comme tu peux avec ce que tu as. Personnellement, j'ai pas d'opinion, je suis plutôt pragmatique. Un bébé qui pleure c'est juste l'enfer (rappelle toi dans les trains TGV avec un tout petit dans le wagon et qu'il y a plus de trois heures de voyage, rhaaaaa quel bonheur de nullipare). Quand c'est le tien qui pleure, c'est la crème de l'enfer parce qu'en plus de vouloir le tuer faire taire, tu te fais un sang d'encre parce que tu penses qu'il souffre ou un truc dans le genre mais tu ne sais pas ce qu'il a et comme il ne parle pas, tu l'as dans le baba. Et je fais des phrases trop longues si je veux. Mon conseil, porte le si ça le calme, laisse le pleurer si t'es capable de le faire (et si ça marche dis moi au bout de combien de temps, sur le mien de tamagotshi, ça a toujours foiré), dors avec si ça te va bien pour gérer les nuits. Bref à bas les théories, vive le sens commun. De toutes façons, tu ne dors plus assez pour être capable d'en soutenir une seule de théorie.

Les pleurs, pour faire genre, ils appellent ça des coliques. Mais bizarrement tu découvriras que ça n'est pas seulement qu'un système digestif immature, ça décrit les pleurs dans leur ensemble. Une des solutions (celle qui est en lien réel avec le système digestif immature) s'appelle calmosine, s'achète en vente libre en pharmacie et nous a sauvé quelques points d'audition au breton et à moi même. Pour le reste, des bons bras et beaucoup de marche. J'en connais qui font faire des tours de bagnoles, d'autres des tours de poussettes en appartement. Ah oui, j'ai oublié de te dire mais les pleurs liés aux colliques, c'est toujours en fin de journée et la nuit. Et ouaip, sinon c'est pas drôle, on s'angoisserait moins.

En deux mois, tu vas régresser comme jamais pour revenir bien naturellement au stade anal. Sauf que c'est pas tes fesses qui t'intéressent (quoi que si tu es sujette aux hémoroides ampoules de pied, tes fesses aussi vont te passionner. Personnellement, après plein de traitements divers et variés (titanoreine,  suppos dont j'ai oublié le nom, avenoc et autres), j'ai été sauvée par une pharmacienne espagnole qui m'a fait prendre du petit houx. Depuis, je suis toute guillerette. Mais je m'égare, comme d'hab.

Ce sont donc des fesses de ton enfant dont tu vas t'occuper. Beaucoup. 8 fois par jour en moyenne pour mon tamagotshi. Douze semaines, c'est 84 jours, c'est donc 672 changes que j'ai au compteur. Bon évidemment, monsieur "petite graine" devrait t'aider mais tu verras, tu t'en cogneras un maximum. Et là, tu vas découvrir les joies de l'angoisse du pipi et du caca. Moulé ou non, allaité ou non, liquide ou non. Fesses rouges (vive le mytosil) ou non. Et THE débat du moment qui agite toutes les jeunes mères de famille : LINGETTES OU NON ? Et oui. Parce que la lingette c'est quand même pas ce qu'on a fait de mieux en matière d'environnement. Et que dedans on retrouve souvent du paraben. ET que la peau des enfants est très fine... Tu le vois mon argument insidieux ? Tu le sens qu'au lieu d'un truc hyper pratique, tu vas t'emmerder te complexifier la life avec un nouveau truc parce que je te fais peur. Et oui. Donc les lingettes, si comme moi, le doute t'habite, tu les gardes pour les déplacements à l'extérieur ou chez les gens. A la maison, tu passes au liniment oléocalcaire avec le grand carré de coton. Et te plains pas parce qu'en Espagne, ils en ont pas de carré de coton et c'est balaise à trouver. Me dis pas merci c'est du "it produit" le liniment.

Si tu es complètement tarée, tu peux aussi passer aux couches lavables. J'ai bien étudié la question quand j'étais enceinte mais à la seconde même où j'ai vu un caca de bébé allaité, j'ai décidé que mon engagement citoyen avait ses limites (un peu comme l'amitié Fabius, Aubry Delanoé tu vois). Si tu veux des infos sur le sujet, va voir et ici. Voilà, je te dis pas que dans les couches, il parait qu'il y a des produits pour faire disparaitre le pipi du tamagotshi qui, depuis des années, sont interdits aux States par la FDA dans les serviettes hygiéniques des femmes. Naaaan je le dis pas, ça suffit de flipper maintenant.

Sinon dans les produits d'hygiène pour bébé aussi, y peut y avoir du paraben. Et oui, encore. Alors du coup, je ne saurais trop te recommander de mater du côté de chez Avene (gamme pédiatril), Natessence (bio bio) ou toute marque du même genre. Le net regorge de sites de vente de produits bébés ou biobio.

Sinon, niveau fringues, le tamagotshi ne tient pas sa tête avant le troisième mois alors N'ACHETE PAS DE FRINGUES A ENFILER SAUF SI TU VEUX GALERER. Ils sont très bien en pyjama qui s'ouvrent devant. Et si je trouve le CON qui a inventé le pyjama avec ouverture que sur une seule jambe je le claque (hyper courant chez DPAM). Donc, achète des fringues avec des boutons AU MILIEU et DEVANT. Pour les matières, que tu strech, du doux, du facile à enfiler et à dormir avec.

Pour finir, même si tu es contre au départ (genre c'est pas possible, ça lui donne l'air trop con), je suis prète à parier que tu vas lui filer une totote à ton tamagotshi. Alors évite notre erreur de débutants, achête s'en plusieurs des tototes. Une seule, c'est juste certain que tu l'auras paumée le jour où le tama hurlera à la mort et menacera de se suicider (penses tu) sur le champs par étouffement si tu ne retrouves pas la totote. Il parait que le pouce, c'est pire pour les déformations du palais et retards de langage (rhaaaaa ça y est, tu as peur à nouveau). Donc tétine et en nombre certain (une dans chaque pièce) devraient aider ton quotidien. Enfin si tu n'oublies pas de les stériliser (mettre à bouillir 3 minutes dans une casserole) régulièrement. Et fais gaffe, passé un temps, il les recrache les tétines, le tamagotshi.

Voilà, logiquement là, tu es paré pour douze semaines. Après ? Ben après je sais pas, j'attaque demain. Mais promis d'ici deux ou trois mois, je te fais un nouveau topo des it trucs à faire ou à acquérir quand tu es l'heureuse propriétaire d'un tamagotshi. Allez ma nullipare sur le point d'être primipare (ou fyfe), je te bise. Et profite bien de tes nuits actuelles parce que si tu les trouves un peu moyennes en ce moment rapport au ventre énorme et à la toute petite vessie que tu te trimballes, c'est RIEN comparé à ce qui t'attend. Oui je sais, je suis rassurante. Ne me remercie pas. C'est cadeau.

DQJM

ps : un dernier truc, mon livre de chevet c'est le petit larousse des bébés et c'est ultra bien fait.

reps : malheureusement, je n'ai été financée par personne pour écrire ce post mais je réitère que je prends un sponsoring picard quand ils veulent.