marley_bob_photo_bob_marley_6206442_1_L'était bien chargé aux cigarettes qui font rire le Bob, le jour où il nous a pondu cette histoire de femmes qui pleurent pas parce que du côté de Madrid, ça pleure pas mal. Mon tama nous fait ses premières colères. A quoi je le sais ? Ben avant, quand elle pleurait, il fallait la prendre dans les bras et trouver la cause du pleur, la caliner, la changer, l'allaiter, la calmer avant que ça ne cesse. Il fallait un peu de temps. Ces pleurs là existent toujours hein. Sinon, ce serait trop simple.

Seulement, maintenant, il y a de nouveaux pleurs. Ceux qui se déclenchent immédiatement à l'approche du lit. Mon tama veut pas dormir. Sauf qu'un tama de 4 mois qui passe une demi journée sans dormir, c'est juste la soirée coucaracha garantie. Et là c'est pas du petit pleur qu'il faut gérer, c'est du gros, du lourd, du drama quoi.

Les pleurs de colères ont cette particularité de ressembler en tous points aux pleurs de drame (s'ils étaient différents on serait foutu de faire la différence) mais ils s'arrêtent NET au moment même où le tama est dans vos bras. Je vous jure. Testé pour vous : couchée elle hurle, dans les bras elle sourit, recouchée, elle hurle à nouveau, dans les bras tout va mieux. Alors je les entends là, les femmes expertes en pédagogie infantile : "ben laisse la pleurer." "Faut qu'elle fasse ses poumons" (quelqu'un a t'il lu une phrase plus débile que celle là (hormis Ségo qui nous explique qu'elle a tout appris à Obama) ?). "Tu vas pas te laisser mener par le bout du nez pas un tama de 65cm ?" Ben si.

Pourquoi ? Parce qu'un tama qui pleure, quand c'est le vôtre, ça vous déchire les entrailles en mille morceaux, ça vous grignote le coeur à mains nues, ça vous fait peur comme le noir quand on est petit, ça vous culpabilise comme c'est pas permis (ma fille sera t'elle à jamais émotionnellement fragile pour cause d'abandon d'amour à 4 mois ???), ça vous donne à vous aussi envie de pleurer.

Sauf que. Quand vous la reprenez finalement dans vos bras et que vous constatez qu'au niveau de la partie, c'est tama 1 - maman 0, ben vous vous énervez à nouveau. D'abord parce qu'il faut qu'elle dorme (pour pas vous foirer la soirée qui suit je rappelle), ensuite vous devez faire des trucs genre "vous laver", et puis zut et rezut, au boulot on vous trouve une autorité naturelle c'est quand même pas le tama qui va vous dicter sa loi. Merde !

Alors vous la reposez. Vous lui expliquez bien la situation (on sait jamais sur un malentendu elle peut comprendre). Et vous partez.

Résultat ? De longues minutes infernales (en vrai un gros quart d'heure) où elle hurle tant qu'elle peut. Je sais pas vous mais moi, ça m'a fait pleurer. Pour de vrai. A côté. Sans qu'elle sache.

DQJM


Découvrez Bob Marley & The Wailers!