Lune_0309Hum... Bon, comment ça marche déjà? Je clique sur le truc, je me retrouve dans les entrailles de DQJM et je reclique ici. Merdouille, non, c'est pas ça... Qu'est-ce que je viens de faire? Je viens pas d'éradiquer 3 billets d'avance d'un coup quand même?... Hum, je verrai ça plus tard...

Hep! Youhou! DQJM et Hortense, vous pensez que je peux y aller? Tout le monde dort? Sûr? C'est pas un piège? En même temps à 4H du mat' je prends pas trop de risque pour poster ce billet. C'est que je ne voudrais pas recevoir une salve de commentaires d'insultes pour avoir laissé pendant 2 mois mes collègues de blogs se débrouiller toutes seules... Bon, du moins pas en direct. Oui, je sais, c'est mal mais que voulez-vous... j'avais pas prévu l'indigestion de blog qui m'a prise dès le 1er janvier. Une attaque foudroyante, qui m'a clouée sur place m'empêchant d'aller consulter jusqu'aux sacro-saintes statistiques.

J'ai fait une pause comme d'autres d'ailleurs qui savent le raconter avec davantage de brio et de finesse que je ne viens maladroitement de le faire, comme Vinvin il y a peu de temps. Foncez si vous ne le connaissez pas, c'est intelligent et drôle (si, si je vous jure c'est possible). Mais pourquoi donc, que j'ai mis tant de temps à revenir, ingrate que je suis, à faire trimer les copines pendant que je me payais du bon temps ailleurs? Pour différentes raisons que je vais tenter de vous exposer dans pas très longtemps, juste après m'être faite à l'idée que j'allais revenir parmi vous. J'imagine déjà vos sourires égrillards et votre oeil grivois qui s'allume: non, je ne vais pas vous raconter mes pirouettes avec une star du showbizz (n'insistez pas, y'a pas moyen). Si vous voulez du croustillant, messieurs, mesdames il vous faudra repasser, car y'a pas de ça chez nous... Je vais plutôt déjà essayer de vous parler (enfin) de l'occupation chronophage de mes jours et nuits pour remettre les critiques à ma copine Jacqueline avant la date fatidique.

Alors rendez-vous à très bientôt pour le début de l'explication sur mon absence prolongée.... (vous pensez tout de même pas que j'allais m'engager sur la date du prochain billet... Vu que je la connais même pas ! et que personne n'est à l'abri des rechutes...).

La suite très vite...

Renée-ssance