23 mars 2009

Faille spatio-tempor'Elle

Donc reprenons nos moutons... Le début de l'année 2009 pointait le bout de son nez. J'avais plutôt bien négocié les agapes de Noël sans incident diplomatique familial (en même temps je vous rappelle que ma famille c'est un peu la famille Ingalls, comme dirait DQJM, alors y'a pas trop de risque normalement!). Je venais de lire l'un de mes meilleurs coups de coeur du Prix des lectrices de Elle avec "C'était notre terre" de Mathieu Belezi (à l'occasion il faut vraiment que je vous en parle) et je m'apprêtais à aborder 2009... [Lire la suite]

19 décembre 2008

Tic tac tic tac tic tac....

Bon, il faut que je vous avoue quelque chose. Vous avez le droit de savoir puisque vous suivez de temps en temps l’état de ma déchéance. Oui, je bois. Oui, j’ai eu tendance à me réfugier auprès de mon ami champagne ces derniers temps. Ces histoires d’alcool intempestives, ces pulsions alcooliques sont dues à la rude épreuve que je traverse en ce moment. Jusqu’à présent j’avais réussi à faire bonne figure mais là je craque et vous avez le droit de savoir pourquoi. Oui, je bois, farpaitement, pour tenir et réussir à aller au bout de ce... [Lire la suite]
Posté par Renee Poule à 07:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 décembre 2008

Tchin-tchin

C’est bourrée (ahahah) de bonnes résolutions que je décidais d’entamer ce nouveau mois. Un brin interrogative quant à ma réputation sur le web (et accessoirement dans ma vraie vie), je me suis dit qu’il fallait que je calme mes ardeurs bullesques en mettant la pédale douce sur le champagne. Après un parcours sans faute pour ce début de mois, avec sorties culturelles et sportives à l’appui, j’ai malheureusement succombé la semaine dernière, fortement encouragée par le fourbe François Pinault. Je m’explique. Alors que je me promenais... [Lire la suite]
Posté par Renee Poule à 07:44 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 novembre 2008

Queen of the TPS night

Même entraînée dans les plus folles nuits parisiennes et partie en quête du Don Juan qui me retournera les sens, moi, Renée, je ne laisse jamais tomber mes copines. C'est donc la coupette de champ' à la main, sans frange, et nonchalamment abandonnée entre les bras d'une de mes nouvelles conquêtes, que je prends le temps de relever le défi des putafranges sublimes. Même pas peur, je m'attelle à mon ordi et répond présente... Quoi, du boulot demain? Même pas mal... Je suis Renée et j'assure en toutes circonstances. Votre... [Lire la suite]