33132753Pendant la première tournée mondiale nationale-inter-régionale de la choup, nous sommes également allés du coté du pays boudu. Et juste à côté du pays boudu, à Toulouse précisément, y a un endroit que si vous êtes mère de famille ET pintade qui se respecte, vous pouvez faire une petite déprime post banqum. Ca s'appelle POUIC LAND. Rien que le nom vous excite hein ? Oui moi pareil.
Quand vous entrez là dedans (par exemple sur les 18h45 trempée et alletante après avoir manqué d'écraser deux vieilles toulousaines sous la pluie pour vous garer à temps parking Esquirol), vous perdez tout dignité de mère de famille. C'est à dire que vous courez dans tous les sens en moulinant des bras et en répétant à l'envie : rhooooo c'est trop beau, hiiiiii c'est trop joli, rhaaaaaaa je veux celui là. Bref, vous yoyotez. La folle qu'a créé ce lieu de perdition se marre en vous matant battre des plumes en oubliant le tamagotshi dans sa poussette qui s'étouffe sous les couvertures polaires ET le machin en plastique anti pluie que je demande comment ils respirent là dessous. En prime, elle a créé un blog. Non seulement, le blog, l'est ignoble quand vous habitez pas Toulouse vu qu'il montre tous les trucs trop biens du magasin mais en prime il est souvent drôle. Du coup, je le lis.
Ah et comme une bétise ne suffisait pas, la dame Audrey, elle a ouvert une deuxième boutique, à Gaillac. Ouaip je sais c'est du sadisme. Nous en tous, cas, on est rentrés avec Paulette la chaussette, loulou le loup qu'a avalé un petite chaperon rouge ET son téléphone portable ET un mouton à cinq pattes. Ca, c'est fait.
DQJM

ps: j'ai volé la photo à la créatrice du mouton à cinq pattes et de Paulette, blisscocotte qu'elle s'appelle. Pour en savoir plus, cliquez sur le mouton du texte (pas la photo, je sais pas faire ces liens là...).